Je suis fan de CommitStrip. Ici, ils expliquent comment JSON a remplacé XML :

Image d'une bande dessinée

Il y avait probablement un peu d'aide de la WS-Deathstar dans cette histoire aussi. (Si vous avez manqué la WS-Deathstar, vous pouvez en trouver une explication ici [en].)

Maddyness et les startups françaises

Je suis aussi fan de Maddyness, un « magazine » de startups françaises. Voici quelques articles intéressants :

Kima Ventures investit dans Usine IO, un atelier de prototypage High-Tech :

Il s’agit d’un concept unique en Europe, permettre à tout porteurs de projets d’être accompagné depuis le prototypage jusqu’à la mise en production en proposant une plateforme d’innovation technologique de 1500m2, équipée de 6 ateliers, d’espaces de conception, et de bureaux. L’Usine IO propose ainsi des services techniques (accès aux machines, à des formations, à des ingénieurs Experts et à un espace de coworking) et des services de conseil (industrialisation, distribution, communication).

Les incubateurs sont-ils la solution idéale pour démarrer sa startup ? :

Pour bien démarrer leur business, bon nombre de startups décident de passer par un incubateur, une étape très souvent indispensable pour poursuivre au mieux son projet entrepreneurial. La France compte aujourd’hui près de 200 incubateurs, certains plus connus que d’autres. Mais est-ce vraiment indispensable pour une startup de passer par un incubateur ?

Geekettes et Girls in Tech, 2 réseaux qui se mobilisent en faveur des femmes :

Pour susciter des vocations, de nombreuses initiatives se mettent en place aux différentes étapes de leur vie : Every Girl digital tentent d’inciter les filles à se diriger vers des études scientifiques, Geekettes a créé un réseau de femmes entrepreneurs pour partager leurs idées et leurs expériences. Au delà d’une source d’inspiration, Geekettes permet aussi aux femmes de se perfectionner lors de workshop, et mieux encore, d’accéder aux investisseurs en organisant un Demo Day entièrement féminin.

Maddyness était pour vous le 6 juin dernier chez Google à Berlin où 10 startups européennes, uniquement fondées par des femmes ont été présentées. Et à entendre la qualité des idées, le professionnalisme des présentations et l’enthousiasme des VCs présents, nous pouvons vous affirmer que les Geeks ont définitivement trouvé leurs nouveaux partenaires de jeux chez les Geekettes.